Version FrançaiseEnglish VersionDeutsch VersionBrazilian Version

Extrait du Journal Officiel et dépot légal du 06 mars 1912

Les plans de la nouvelle usine

Les premières factures !

Avril 1912: adhésion à la chambre consultative des Associations Ouvrières de Production (tél.: 145-85)

Un nouveau batiment voit le jour .... au milieu des champs . Un laboratoire d’essais des plus moderne pour l’époque : traction, résilience et contrôle ultrasons.

De la conception .... à la réalisation, il n'y a qu'un pas

La société fût la première à utiliser les télémanipulateurs pour la forge libre

Le laminoir circulaire inauguré en 1999

L'usine de nos jours (en médaillon, le premier batiment datant de 1960)

L'UNION DES FORGERONS est le résultat du courage et de la persévérance de ses fondateurs.

Un peu d'histoire

Le 6 mars 1912, messieurs Alphonse Bellamy et Eugène Loubignac, tous deux maréchaux ferrants,  déposaient au greffe de la mairie du quatorzième arrondissement de Paris les statuts d'une coopérative ouvrière de production baptisée 'L'Union des maréchaux'.

Bien leur en prit, mais pouvaient-ils imaginer à l'époque que cette aventure allait durer plus de cent ans

Le siège de la société était situé 18 rue Niepce à Paris XIV et nos deux compères, bientôt rejoints par d'autres compagnons firent raisonner les premiers coups de marteaux à deux pas de la tour Eiffel.

A l'époque, la société ne comptera pas moins de 6 ateliers de Maréchalerie dans Paris.

Les années 20 voient le déclin de l'activité du cheval et, parallèlement la montée en puissance  de la forge industrielle.

La société qui s'appelle dorénavant 'L'Union des Maréchaux et Forgerons' s'installe à Ivry. L'activité s'articule autour de pilons de 150, 250 et bientôt 500Kg,

A la fin des années 60, une usine 'flambant neuve' s'installe à Méréville (91) .... au milieu des champs !

Dès cette époque, le temps s'accélère, les innovations et extensions se succèdent :

 

- 1967: construction du bâtiment forge,

- 1974: utilisation des premiers télémanipulateurs dans le domaine de la forge libre,

- 1985: forge de l'aluminium, du titane, du nickel et des cupro-aluminium,

- 1987: déménagement du siège social et construction d'un bâtiment spécifique au traitement thermique,

- 1992: inauguration d'une presse à forger de 1000 tonnes,

- 1996: agrandissement de l'atelier de traitement thermique et création de la filiale d'usinage (la Mérévilloise de Mécanique),

- 1999: agrandissement du bâtiment de forge et mise en service d'un laminoir circulaire, 

- 2005 / 2007: agrandissement du bâtiment de la Mérévilloise de Mécanique et, arrivée des premières machines d'usinage à commande numérique.... ,

 

 Aujourd'hui, des pilons de 600 Kg à 2000 Kg côtoient une presse et un laminoir circulaire.

 

L'UNION DES FORGERONS  est le résultat du courage et de la persévérance de ses fondateurs.